logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/02/2012

livraison de ...

du net toujours...

Souriez aux personnes qui croisent votre route
Sans raison aucune, sans malice et sans doute.
Souriez toujours à la vie.
Elle vous paraîtra plus jolie.
Souriez aussi à ceux que vous aimez.
Ils se sentiront plus légers.
Et si l'on vous rend votre sourire, vous vous sentirez mieux.
Un sourire sans fard est un coin de ciel bleu.
Si le sourire était une maladie
Je voudrais qu’il se répande tel une épidémie.
Un sourire ne vous coûte rien
Mais il peut faire beaucoup de bien.

14/02/2012

St Valentin

Voici un poème de Victor Hugo sur l'Amour, en l'honneur de la St Valentin qu'une scrapcopine CathBaussand a mis en lien sur son blog .

J'aime beaucoup cet auteur, aussi, acceptez que je partage avec vous ses mots si joliments tournés:

 

Aimons toujours ! Aimons encore ! Victor Hugo


Aimons toujours ! Aimons encore !

Quand l'amour s'en va, l'espoir fuit.

L'amour, c'est le cri de l'aurore,

L'amour c'est l'hymne de la nuit.

Ce que le flot dit aux rivages,

Ce que le vent dit aux vieux monts,

Ce que l'astre dit aux nuages,

C'est le mot ineffable : Aimons !

L'amour fait songer, vivre et croire.

Il a pour réchauffer le coeur,

Un rayon de plus que la gloire,

Et ce rayon c'est le bonheur !

Aime ! qu'on les loue ou les blâme,

Toujours les grand coeurs aimeront :

Joins cette jeunesse de l'âme

A la jeunesse de ton front !

Aime, afin de charmer tes heures !

Afin qu'on voie en tes beaux yeux

Des voluptés intérieures

Le sourire mystérieux !

Aimons-nous toujours davantage !

Unissons-nous mieux chaque jour.

Les arbres croissent en feuillage ;

Que notre âme croisse en amour !

Soyons le miroir et l'image !

Soyons la fleur et le parfum !

Les amants, qui, seuls sous l'ombrage,

Se sentent deux et ne sont qu'un !

Les poètes cherchent les belles.

La femme, ange aux chastes faveurs,

Aime à rafraîchir sous ses ailes

Ces grand fronts brûlants et rêveurs.

Venez à nous, beautés touchantes !

Viens à moi, toi, mon bien, ma loi !

Ange ! viens à moi quand tu chantes,

Et, quand tu pleures, viens à moi !


Nous seuls comprenons vos extases.

Car notre esprit n'est point moqueur ;

Car les poètes sont les vases

Où les femmes versent leur coeurs.

Moi qui ne cherche dans ce monde

Que la seule réalité,

Moi qui laisse fuir comme l'onde

Tout ce qui n'est que vanité,

Je préfère aux biens dont s'enivre

L'orgueil du soldat ou du roi,

L'ombre que tu fais sur mon livre

Quand ton front se penche sur moi.

Toute ambition allumée

Dans notre esprit, brasier subtil,

Tombe en cendre ou vole en fumée,

Et l'on se dit : " Qu'en reste-t-il ? "

Tout plaisir, fleur à peine éclose

Dans notre avril sombre et terni,

S'effeuille et meurt, lis, myrte ou rose,

Et l'on se dit : " C'est donc fini ! "

L'amour seul reste.

O noble femme

Si tu veux dans ce vil séjour,

Garder ta foi, garder ton âme,

Garder ton Dieu, garde l'amour !

Conserve en ton coeur, sans rien craindre,

Dusses-tu pleurer et souffrir,

La flamme qui ne peut s'éteindre

Et la fleur qui ne peut mourir !

 

12/02/2012

le bonheur est si calme...

Sur le bonheur, trouvé sur le net...il y en a plein et sous toutes formes...la délicatesse de celui-là me plait bien...
et je le dédie à mon papa qui fête aujourd'hui ces 76 ans... Il savait me parler ainsi quand j'étais dans le doute...
BON ANNIVERSAIRE mon Papa ==> je t'aime !!!


Le Bonheur est si calme…

Il suffit que tu écoutes


Le doux chant d’un oiseau.


Mais parfois tu ne l’entends pas,

Au milieu du vacarme

Qui te comprime la tête



Le Bonheur est si beau…

Un rayon de soleil,

Une lueur qui filtre

A travers les rideaux.

Mais tu ne peux le voir,

Au milieu du brouillard


Qui te brouille le regard

A chacune de tes pensées.



Le Bonheur est si proche…

Tu le touches du doigt…

Un peu trop brusquement,

Il a dû prendre peur !

Il faut l’apprivoiser

Doucement, chaque jour,

Ne pas l’effaroucher,

Il est bien trop fragile.



Apprends donc à l’aimer,

Vraiment, du fond du cœur.

Quand il aura compris

Que tu lui veux du bien,


Il se fera câlin,

Tendre et drôle à la fois,

Il te donnera son cœur,

Sa force et son espoir.



Le Bonheur est si simple…

Ouvre tout grands les yeux,

Surveille chaque murmure,

Attends qu’il te revienne.

Ne crains pas de le perdre

Si tu ne le vois plus,

Il se cache souvent dans l’ombre

Quand il sent le danger.



Mais il est là, tout près,

Il n’attend qu’un seul signe.

Il attend ton sourire,

Et quand tu comprendras,

Tu verras le soleil

Même les jours de pluie,

Tu entendras l’oiseau


Qui chantera pour toi !
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique