logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/11/2007

le scrapbooking, une passion

medium_IMG_4639.jpgDeux photos, trois papiers assortis et voici une page qui se prépare...

la difficulté réside dans l'action de photographier chaque étape...

Je suis tellement plongée dans ce que je fais que j'en oublie pourquoi je le fais et du coup, je ne photographie pas l'étape que je suis entrain de réaliser.

Quelques ajustements (la première page que j'avais choisi- une page couture- était un peu trop compliquée à expliquer), un meilleur découpage des étapes et je pense que vous pourrez facilement commencer le scrap et puis c'est assez simple de trouver, aujourd'hui, des magazines qui expliquent le pas à pas de manière très clair.

J'ai longtemps réfléchi et n'étant pas trés douée pour la rédaction journalistique, j'ai pris exemple sur l'un de mes magazines  préférés ENVIES CREATIVES  spécial SCRAPBOOKING, paru en février-mars 2007.

C'est là que je puise mes idées de déco, de mise en page aussi quand je suis à cours d'idées.

Mon ordi faisant des siennes, j'ai dû faire avec c'est à dire une demi heure de travail, pas plus sinon il "beug". J'attend mon frère (le sauveur spécial ordinateur en panne... en même temps c'est son boulot alors!!!... ) pour qu'il vienne régler ce problème...

Mais puisque vous trouvez que c'est long depuis ma dernière note...gloups!, effectivement elle date un peu.

Désolé!

J'envoie donc le début de ce que j'ai préparé aujourd'hui et le Pas à Pas de ma dernière page de scrap dans un jour ou deux ...je ne promet rien car cela dépendra de mon ordinateur ... surtout quand il y a des photos à ajouter c'est le plus difficile.

En attendant préparer votre matériel:medium_oct_et_mi_novembre07_109.jpg il vous faut  une ou deux jolies photos format 10X15 environ (faites en un double ou une photocopie si vous n'étes pas sur de vous)

un massicot ou une bonne paire de ciseaux, et des ciseaux de précisions (style ciseaux de broderie) ou un cutter de précision (scalpel)

des tampons et de la colle sans acide , du scotch double face et quelques petits embellissements.(fleurs en tissus, en papiers, stickers ou décalcomanies... des rubans ou de la laine - à vous de voir...

 

 

Tout d'abord un peu d'histoire

 

 

Le scrapbooking , qu’est-ce que c’est ?

« C’est la création de pages ou d’albums photos uniques et personnels. Leur confection nécessite bien entendu, d’autres éléments que les seules photographies. Il faut réunir des dessins, des images, des cartes postales… Il faut trouver des citations, des anecdotes, des poèmes… il faut également choisir des papiers de couleurs, des stickers , des tampons décoratifs, des boutons fantaisies…pour les mettre en scène (page) et ainsi créer un décor en rapport avec le thème des photos choisies. » Extrait du hors série de Envies Créatives spécial Scrapbooking.

 

Le mot « scrapbooking » vient de l’anglais « scrap » signifiant morceau, bout, chute et de « book » désignant un livre ou un album.

A partir des années 1970, la généalogie devint un véritable phénomène de société aux Etats-Unis. A l’origine de cet enthousiasme, le livre d’Alex Haley, « Roots » (racines) publié en 1976 qui raconte, avec pour trame de fond l’esclavagisme, l’histoire de sa famille au milieu du 18° siècle en Afrique.

Ce livre passionne les américains et les lecteurs du monde entier impatients de connaître et de présenter leurs ancêtres dans des albums de scrapbooking. Mais ce sont Les Mormons qui contribuèrent au développement du scrapbooking lors de la convention internationale de généalogie à Salt Lake City en 1980.Depuis, l’intérêt pour la généalogie ne cesse d’ éveiller des passions pour le scrapbooking ce qui permet  de raconter son histoire, au travers d’albums photos personnalisés.

En France, le scrapbooking n’a commencé à passionner qu’au début des année 2000, quand les produits américains ont commencé à envahir le marché français, et que livres, magazines, sites Internet…ont été traduits ou écrits en français.

Aujourd’hui, le scrapbooking donne lieu à de nombreuses manifestations et expositions dans tout le pays. Des ateliers, des cours et des stages sont également proposés dans des magasins spécialisés ou par des associations de passionnés.

Le scrapbooking est bien plus qu’un simple loisir créatif. C’est une forme d’art ou se conjugue, sur un support, récit et esthétisme iconographique.

Bien que l’imagination est une part importante dans la pratique du scrapbooking, il faut cependant acquérir de la technique.

 

  •  choisir un thème, un événement, une histoire…à raconter.
  • Se procurer le matériel de base pour réaliser l’album.
  • Sélectionner les photos qui concernent l’événement à mettre en page, ou les photos préférées. Si il y en a peu, on fera juste une ou deux pages. Par contre si les photos sont nombreuses, il faudra créer un album.
  •  Choisir les papiers, les couleurs en accord avec le thème traité. Choisir un papier sans acide, de qualité archive.
  • Découper les photos de manière à éliminer les parties inutiles et de mettre en avant les éléments du thème. Cela permet aussi de gagner de la place sur la page afin d’agrémenter le tout d’ornements et décorations diverses.
  • Pour débuter, il vaut mieux utiliser des doubles ou faire des photocopies de vos photos. Utiliser une bonne paire de ciseaux fins ou un gabarit à utiliser avec un cutter de précision.
  • Encadrer les photos en les plaçant  sur un papier de couleur dont les bords forment un cadre. Cela s’appelle le « matting » ou l’action de matter la photo. On peut faire ce mattage plusieurs fois afin de mettre la photo en valeur avec plusieurs fonds.
  • Commenter les photos. C’est le « journaling » ce qui peut être un titre, un commentaire, un texte, une date, une citation, un poème…Tout est possible et même un seul  de ces éléments pour la sobriété.
  •  Embellir les pages avec des œillets, des autocollants, des rubans, des tampons, des petits objets fabriqués, rapportés…
  • Mettre en scène les photos, essayer plusieurs mise en page avant de coller.
  •  Protéger les pages à l’abri de la poussière, de la chaleur, de l’humidité.
  •  Pour garder sous les yeux en permanence les plus belles pages, on peut aussi travailler sur châssis toilé. Décoration et création uniques garanties.

 

Pour un premier scrapbook 

 Les bons outils

Les supports possibles

Papiers sans acide de divers coloris (canson, à aquarelle…)

Papiers matière (texturés) style carton ondulé, papier fait main

Papiers imprimés pour scrapbooking

Papier kraft

Châssis toilé

 

Le matériel indispensable pour bien commencer 

1 paire de ciseaux fins

1 cutter de précision

Un tapis de coupe (un ancien calendrier en carton fera l’affaire)

1 règle

1 crayon à papier

Du double face sans acide

De la colle vinylique sans acide

1 massicot (outil à acquérir en priorité)

Et ensuite quand la passion gagne :

Quelques gabarits de coupe, le tapis de coupe en mousse, et le cutter spéciale.

 des perforatrices de divers motifs(lettres ronds, cœur, etc…)

 

La décoration

Au début, penser à la récupération (moi, je fouille dans la boite à outil de mon papa pour mes décos métal, le papier ponce etc… et dans ma boite à couture pour les décos boutons, fleurs, bouts de laines, des restes de fleurs au crochets, mes échantillons de crochets… et il y en a des trésors à récupérer…)

Je récupère aussi les jolies étiquettes des vêtements de mes enfants, les badges et tous les gri-gri qui décorent les vêtements des filles…

Les bijoux cassés, les boucles de ceintures, les anneaux…

Des encreurs, des tampons divers et variés

(J’ai commencé par utiliser les tampons de ma fille avec une encre sans acide avant d’acheter les miens…)

Des œillets de formes et de couleurs différentes,

1 pince perforatrice ou un outil de perforation et de sertissage d’œillets (là, j’ai utiliser celui que j’avais pour la couture)

Du raphia, de la ficelle, des rubans.

Mais encore :

Tous les petits objets de bureau qui sont très sympa à utiliser : les différentes trombones, la dymo, les pinces, les attaches parisiennes…

Et bien sur, les attaches parisiennes de toutes les couleurs, de toutes les formes spéciales scrapbooking.

 

 

Et maintenant, il ne vous reste plus qu'à vous dégager un peu de temps...
Quand je commence une page de scrapbooking, les heures paraissent 10 à 20mn pas plus et je n'ai pas réussi à trouver le truc pour ( comme Hermione de Harry Potter qui remonte le temps et peut ainsi participer à plusieurs cours de magie en même temps)doubler mon temps.

Moins de travail en ce moment au boulot, alors il m'arrive d'initier ma collègue de travail à ma passion... Nuit blanche garantie et cela sans effort...on arrive au petit matin sans nous en être rendu compte...

11:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique